LA MAGIE DU TOUR


Les étapes du travail au tour sont complexes et nécessitent de nombreuses manipulations.

L'argile devra d'abord être préparée au tournage par un malaxage particulier, ensuite démarre la première étape du travail au tour : le centrage. Une fois cette étape acquise, on peut passer à la suivante : apprendre à creuser et ouvrir l'argile, puis monter les parois et former la pièce. Ce qui prend quelques dizaines de secondes pour un potier expérimenté prend au début de nombreuses minutes lorsqu'on est en phase d'apprentissage !

 

La pièce va ensuite sécher (de quelques heures à deux jours, en fonction du degré d'humidité de l'air ambiant), puis elle sera à nouveau positionnée sur le tour - mais à l'envers cette fois, pour être "tournassée" : il s'agit de finir la base de la pièce, par une opération qui ressemble à un "épluchage".

Lorsque la pièce sera totalement sèche, elle va subir une première cuisson, à 1000°C. La cuisson dure toute une nuit, et il faut attendre deux jours avant de pouvoir ouvrir le four. L'émaillage va consister à tremper la pièce dans un bain d'émail, puis une deuxième cuisson sera nécessaire, à 1250°C cette fois : c'est une température de cuisson "à grès" et cela prendra à nouveau une douzaine d'heures. Il faudra comme pour la première cuisson attendre environ une quarantaine d'heures avant de pouvoir ouvrir le four, histoire qu'il ait suffisamment refroidi. Comme la plupart des stagiaires aiment apprendre à créer des pièces fonctionnelles, le grès assure une grande solidité de leurs pièces.

 

Pour apprendre le tournage, une grande attention sera accordée à l'ergonomie, et tous les mouvements du tournage seront clairement décomposés et démontrés. Certains gestes se verront même affublés d'un "petit nom maison" qui nous permettra de ne pas les oublier : ce sont des petits trucs mnémotechniques qui aident à progresser plus vite.

 

 

Pour les personnes qui maîtrisent le tournage de pièces simples, toute une progression dans l'apprentissage est proposée, comme par exemple tourner des séries, poser des anses, tourner des couvercles de différents types, tourner "à la masse", assembler différents éléments, tourner des pièces de grande taille, déformer les pièces, les personnaliser... De nombreuses techniques de décoration sont également présentées.