Nos formateurs ponctuels sont exceptionnels !

Les différents formateurs ci-contre sont venus une ou plusieurs fois partager leur passion et leur savoir-faire avec une grande générosité.

 

- David CHALLIER (F) - géologie et céramique

- Tineke VAN GILS (NL) - spécialisation tournage

- Wally ASSELBERGHS (B) - raku nu

- Sue MORSE (USA) - enfumages au chlorure de fer

- Patty WOUTERS (B) - tournage grands plats

- Frans GREGOOR (B) - spécialisation tournage

- Anima ROOS (B) - tournage porcelaine ultra-fine

- Christian MAZY (B) - émaux incuits

- Revital BARLEV (Israël) - assistante Wally Asselberghs 2007

- Philippe CARLY (B) - photographe

- Rudie DE LANGHE (B) - spécialisation raku



Spécialisation tournage avec Tineke Van Gils - juillet 2016


Tineke Van Gils est  réputée non seulement pour ses  théières, mais aussi pour son travail plus sculptural, toujours à partir de pièces tournées. Elle expose dans de nombreux pays.  (Voir vidéos sur Youtube). 

 



"Raku nu et enfumages au chlorure de fer", avec Wally Asselberghs et Sue Morse - Villecroze, août 2015


Souvenirs d'Ottignies : avec Frans Gregoor, Patty Wouters, Anima Roos, Rudie De Langhe, Philippe Carly, Christian Mazy...

David Challier

David Challier est géologue et chimiste. Il a (entre autres) travaillé dans le laboratoire de recherches de la Manufacture de Sèvres (CV plus détaillé en bas de page).  Nous avons co-organisé une formation "Géologie et Céramique" dans l'atelier de Marie Baudry à Marchin : un superbe souvenir.

Pas de chance pour nous : il a décidé de s'établir aux Etats-Unis... Nous verrons ensemble si l'avenir nous permet encore d'organiser une telle formation !

 


Ci-dessus quelques photos d'une formation en février 2017 près d'Aix-en-Provence et de la formation qui a eu lieu à Marchin (en Belgique) en décembre 2017. 

L’objectif de cette formation de 4 jours :

Il s'agit de mieux comprendre la géologie et le partie que les céramistes peuvent tirer de cette connaissance pour mettre au point leurs pâtes, leurs engobes et leurs émaux à partir des argiles et marnes ramassées dans la nature.

Pendant ce stage, on verra comment se sont formées les différentes sortes de roches (cristallines, ignées, sédimentaires), comment elles se sont parfois décomposées et recomposées.

Des sorties sur le terrain permettront de recueillir des roches et minéraux autour du lieu de stage.

De retour à l'atelier, ces roches seront identifiées, broyées et cuites pour voir quel parti on peut en tirer pour fabriquer de l'émail ou des pâtes céramiques. 

Nous apprendrons aussi à nous servir des cartes géologiques pour mieux connaître la composition géologique de notre région.  

 

Géologue -chimiste, spécialiste de la minéralogie des alumino-silicates, et de la genèse des argiles, David Challier est aussi diplômé d'un DNSEP de l'Ecole Supérieure des Beaux arts de Marseille. Son parcours le conduit du CIRVA à l’Ecole des Arts Appliqués de Prague, du Conservatoire des Ocres de Roussillon au laboratoire de recherche de la Manufacture de Sèvres, du Sénégal au Lubéron, chaque fois pour des projets lui permettant d’enrichir son expertise dans la connaissance des matériaux et leurs applications. « La céramique m'est apparue comme un immense terrains de jeux, de découvertes de d''expérimentation me permettant de croiser les regards, les approches et les recherches des scientifiques et des créateurs plasticiens".

 

L'avis de Dominique, qui a participé au stage automne 2017: "la matière transmise par David (..) nous positionne dans un continuum de transformation de la matière qui trouve son origine dans les magmas de l'intérieur de la terre jusqu'à la pièce en céramique (...).  Ce n'est qu'a la fin du stage que son véritable but apparaît; nous apprendre à voir ce qu'il y a sous nos pieds et à comprendre comment nous pouvons interagir avec ce que nous y trouvons pour développer notre individualité comme artiste/artisan.  David est très conséquent dans cet approche et il suffit, en fait, de se laisser prendre par la main et de le suivre.  Cela nécessite un peu de persévérance de la part des participants, mais je crois que dans notre groupe, la motivation était telle que cela est passé inaperçu.  En ce qui me concerne je ne vois pas comment améliorer cette formule, le but est bel et bien atteint et j'ai passé quatre jours passionnants".