Et si apprendre la poterie devenait une passion ?

La poterie au tour fait partie des loisirs créatifs qui ont le vent en poupe et le nombre d’ateliers de poterie explose. Normal car le travail de la terre – et particulièrement le tournage – est apaisant.

 

Acquérir un tour de potier, voire un four, est devenu un rêve accessible et je vois pas mal de personnes installer un atelier céramique à la maison sans formation préalable ou après avoir suivi un cours de poterie en ligne. Par la suite ces mêmes personnes posent des questions de débutant ou demandent des avis sur certains forums, témoignant d’une méconnaissance et d’un manque d’expérience qui m’inquiètent; en même temps, si vous aimez apprendre, la céramique peut devenir une passion !

Quelle différence entre "poterie" et "céramique" ?

La céramique c’est l’art de cuire l’argile : qu’il s’agisse d’objets fonctionnels – par exemple de la vaisselle -, de sculpture ou d’une création personnelle, dès lors que l’argile est cuite on parle de « céramique ».

La poterie n’est qu’une des facettes de la céramique : il s’agit de créer un « pot », quelle que soit la technique utilisée. Le tournage est l’image qui vient immédiatement à l’esprit, mais on peut aussi créer un pot par modelage, pinching,…

 

On peut donc dire que tous les potiers sont des céramistes, mais que tous les céramistes ne sont pas potiers.

Apprendre la céramique en ligne : compatible avec la sécurité ?

Bien sûr acheter de l’argile pour la modeler ne pose pas de problème, ni même installer un petit atelier chez soi, tant qu’on se limite à utiliser de la terre et quelques outils. Mais lorsqu’on envisage d’émailler et surtout de réaliser la cuisson des pièces « à la maison », il faut comprendre que la petite taille d’un four de potier - ou de céramiste - ne doit pas le faire confondre avec un four de cuisine : il s’agit d’outils industriels dégageant des émanations toxiques. Ces outils étaient utilisés au départ dans des usines et ils étaient de grande taille. Ils ont été miniaturisés pour répondre aux besoins des potiers qui travaillent dans des petits ateliers. Jusque dans les années 70 un céramiste qui voulait « son » four le construisait lui-même. Les fours électriques avec programmateur sont une invention très récente, ils datent seulement de quelques dizaines d’années (tout comme les tours de potier électriques !).

 

Ensuite beaucoup de débutants croient qu’il suffit de réaliser une recette d’émail comme on fait une pâte à crêpes : c’est normal, je suis passée par là aussi. Mais les demandes d’informations suivent ensuite sur les forums : pourquoi l’aspect attendu n’est-il pas obtenu ? Pourquoi ma pièce s’est fendue ? Pourquoi mon émail a coulé/bullé/cloqué ? Pourquoi ma pièce se déforme à la cuisson ? Est-ce normal que ça sente mauvais lors d’une cuisson ? Quel est votre avis sur tel ou tel matériel ?...

Apprendre la céramique seul(e) ?

En pratique faire de la poterie n’est pas la même chose que faire de la cuisine. Il ne s’agit pas de suivre des « recettes », mais bien de comprendre des processus techniques impliquant des réactions physiques et chimiques et de connaître la nature des matières premières que nous utilisons. Quand on commence à travailler la terre, on s’imagine qu’il n’y a rien de plus sain – mais malheureusement il n’en est rien. Suivre des stages, cours ou formations sérieuses accompagné d’un céramiste ayant de l’expérience est irremplaçable : les avis, les conseils et la pratique à l’aide d’un mentor sont une mine d’informations. Il vous aidera aussi à choisir les outils qui conviennent à votre pratique, surtout en termes de gros matériel.

Comme se former seul n’est pas toujours facile, s’inscrire à un cours de poterie dans un atelier n’est pas du luxe. Si vous avez un niveau débutant, le professeur de poterie vous apprendra non seulement le modelage et le tournage, mais aussi à décorer et émailler vos pièces. Quand l’argile se transforme sous vos doigts en objets du quotidien, le plaisir est au rendez-vous ! Si votre niveau est plus avancé, multiplier les techniques et découvrir l’art de la cuisson seront de nouveaux défis.

 

Un bon professeur de poterie vous accompagnera dans l’acquisition de ces nouveaux savoirs, mais il vous apprendra aussi à surmonter la peur d’échouer et à vous dépasser. C’est la raison pour laquelle les cours de poterie sont souvent proposés en art-thérapie. Il est du reste prouvé que faire de la poterie contribue à diminuer le taux de cortisol et le stress.

Choisir un cours de poterie ou une formation en ligne ?

Je ne parle pas ici des ateliers créatifs pour enfants, mais de ceux pour adultes. En Belgique les Académies des Beaux-Arts sont souvent prises d’assaut, aussi sachez que de nombreux ateliers proposent des cours ou des stages de modelage ou de sculpture, ainsi que des cours de poterie au tour et ces formations ont de plus en plus de succès.

 

Mais la transmission de connaissances autour de la "technologie de la céramique" est souvent lacunaire et malheureusement les propositions de stage ou formation sont peu nombreuses. Alors si vous avez cette furieuse envie de continuer à apprendre, je vous propose un moyen de vous former : le plaisir de la création sera décuplé par une meilleure connaissance du comportement des matériaux. Infos sur le contenu de ce cours ici. 

Je propose des cours en présentiel depuis près de 20 ans et depuis mars 2020, j'ai adapté mon enseignement de la technologie à un enseignement individuel (ou en duo) en visio : contactez-moi pour plus d'infos.  

______________________________________________________________

Qui suis-je ? Joëlle Swanet, Professeure de Technologie céramique.

"Expliquer des phénomènes complexes dans un langage accessible à tous est un métier que j'adore". 

 

Pour être avisé des nouveaux articles dans ce blog, inscrivez-vous sur  www.lamagiedutour.com/accueil/

Copyright: le contenu de ce blog est accessible librement, toutefois il n’est pas autorisé de le reproduire ou de l’utiliser sans autorisation écrite de l’auteur. 

Un cours de technologie céramique combine théorie et pratique
Cours de céramique : technologie